REPONSES DES PARTIS POLITIQUES A NOS QUESTIONS

Nouvelle-Calédonie

REPONSES DES PARTIS POLITIQUES A NOS QUESTIONS

29 avril 2019 Actualités 10

Ont bien voulu nous répondre :

Le Rassemblement- les Républicains; le Mouvement Populaire Calédonien; les Républicains Calédoniens; le Rassemblement National.

Rappel des questions posées à l’ensemble des partis politiques :

1- « êtes-vous favorable ou non à l’inscription des exclus sur les listes électorales provinciales ? Et sous quelles conditions ?

2- En cas d’élection, votre parti politique s’engage-t-il à tout mettre en œuvre pour obtenir l’inscription des exclus calédoniens sur les listes électorales ? Et si oui, sous quel calendrier ? »

Toute réponse hors sujet ou dans le but de nuire aux autres partis est censurée.

N’ont pas répondu malgré relance : Calédonie Ensemble, L’Union Calédonienne, le groupe UNI PALIKA.


10 réponses

  1. GRE dit :

    pourquoi ne pas organiser avant ce fameux référendum une grande manifestation avec ces 43 000 personnes qui sont exclues et avec les partis qui disent être contre le fait de l’exclusion de ces 43 000 personnes dont j’en fait partie avec toute ma famille .

  2. Dubus Arnaud dit :

    Que les indépendantistes n’aient pas répondu ne me surprend pas. Bien que je fasse partie des exclus, j’apporte, bien évidemment, mon soutien votre action et clame autant que je le peux la lâcheté de P GOMES. Je souhaite ardemment sa défaite aux élections à venir. J’ajoute que cette attitude est particulièrement blessante, vexante et déshonorante. Ce triste individu n’a pas conscience du mal qu’il propage.

  3. MARCHAND Bruno dit :

    Bonjour,

    Etant sur le territoire depuis 1984 j’ai le droit de voter en tant que citoyen français.
    Démocratie, comme sont nom l’indique veut dire : “le pouvoir au peuple” et donc à tous les citoyens.
    La constitution Française à été bafouée pour le bon vouloir d’une minorité en interdisant à des milliers de citoyens de voter.
    Nous ne sommes plus en démocratie !
    Mais je vous soutiens dans votre démarche pour qu’un jour nous soyons enfin dans une vraie démocratie.

    Courage.

  4. Salis Hervé dit :

    Bonjour,
    Merci pour ces lettres envoyées, on sait sans aucun doute qui respectent le mot démocratie. Les réponses des partis sont sans surprise ils étaient déjà bien identifiés. Votre démarche à l’avantage de laisser des réponses écrites avec des engagements bien clairs. Je suivrai avec grand intérêt le résultat de cette bataille citoyenne et j’irai voter avec conviction lors d’un prochain mois de mai.
    Merci de défendre cette cause essentielle, sur le ou notre caillou.

  5. Tual dit :

    Exellent il n y a plus d ambiguïté nous savons désormais qui défend la nelle-caledonie francaise soutient total

  6. Escavi Bruno dit :

    Pas de probleme : pour les patrons concernés, ne pas s’occuper de l’emploi local pour embaucher ses salariés.

  7. HOLDRINET RENE dit :

    C’est en février 2007 que l’Accord de Nouméa a été bafoué par le parlement français !!!
    Un accord est un accord.
    Nous n’avons pas été consultés.
    Nous n’avons pas signé cette modification scélérate !!!
    Il faut porter cette supercherie devant l’ONU, Le parlement européen, la Ligue des droits de l’homme, le Tribunal International.

    L’UC est un parti ségrégationniste , dommage, avant, il représentait toute la société calédonienne….

  8. HOLDRINET dit :

    Je n’ose même pas émettre un avis ou opinion sur le parti de M. Gomes….

  9. Pascal THOLLET dit :

    Bonjour, il faut arrêter de s’agiter, POLITIQUEMENT, il est inimaginable que le corps électoral soit modifié. Ni l’ONU ni les avocats ni la CJUE n’y changeront rien, le mot d’ordre étant : pas de vague côté indépendantiste. C’est un déni total de démocratie, mais le légal (ou le légitime) est inféodé au politique, c’est (au sens propre du terme) machiavélique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *